Statistiques par territoire

Profil socio-démographique :Population par municipalité

Fin à la faim… couvre tout le territoire de Lanaudière. Cette dernière fait partie des régions du centre du Québec. Elle est composée de 58 municipalités, lesquelles sont regroupées en 6 municipalités régionales de comté (MRC) : il s’agit des MRC de L’Assomption, D’Autray, de Joliette, de Matawinie, des Moulins et de Montcalm.

En 2016, la population de Lanaudière compte 502 152 habitants. Elle affiche un bilan démographique croissant, année après année, et les prévisions pour les prochains 10 ans vont dans ce sens.

Nombre de familles aidées par ville

Vous noterez qu’il y a davantage de bénéficiaires de Repentigny et de Terrebonne qui profitent de nos services, mais nous ne devons pas oublier que leur population est également beaucoup plus grande. La moitié des familles bénéficiaires (53%) provient des villes de Charlemagne et de Repentigny (incluant Le Gardeur). La proximité des locaux favorise l’accès aux services pour ces démunis. Plusieurs bénéficiaires habitant plus loin vont, quant à eux, se partager le transport pour avoir accès au dépannage alimentaire.

En 2016, nous avons servi la clientèle de 29 villes de Lanaudière. Vous remarquerez que quelques familles proviennent d’une région extérieure à Lanaudière, ce sont des cas exceptionnels et nous privilégions davantage les familles de la région.

Nombre de familles et de personnes aidées par MRC

Ces derniers visuels sont très utiles en cours d’année, en particulier lorsque nous devons faire des demandes spéciales aux députés. Ces derniers aiment bien connaître la part de notre clientèle qui fait partie de leur population. Même si ces données sont recueillies pour chacune des MRC, il est assez facile de répertorier les informations des villes par circonscription, ce qui servira de statistiques à nos politiciens.

La population de la MRC de L’Assomption sollicite davantage nos services, suivie par la MRC des Moulins. À nouveau, cette situation s’explique par la proximité des locaux pour les bénéficiaires démunis de ces régions.