Autres services

Dépannage d’urgence

En plus des dépannages alimentaires hebdomadaires, nous répondons aux urgences qui nous sont référées par les organismes communautaires, le CISSS de Lanaudière, les institutions
scolaires, les députés et les villes. Cette année, d’une façon exceptionnelle, nous avons remis 2437 bons d’achat d’épicerie. Mentionnons ici que nous avons fait de nombreux achats de denrées et avons reçu de généreuses sommes en cartes-cadeaux pour répondre aux besoins d’urgence tout au long de l’année.

Paniers de Noël

Tous les ans, nous sollicitons des commerçants, des écoles et des donateurs, afin de mieux garnir les paniers de Noël que nous offrons aux familles nécessiteuses qui s’inscrivent. Cette année, nous ne pouvions accepter de denrées provenant de différents endroits à cause de la pandémie. Nous avons fait autrement et c’est 314 familles qui ont reçu des paniers de Noël, pour lesquelles plus de 1 000 boîtes de provisions ont été distribuées. De plus, ces  familles ont tous reçu un don de bons d’achats d’épicerie en cartes-cadeaux. La réussite de cette activité nécessite la participation de beaucoup de personnes, toutefois, cette année, notre équipe était moins grande. Sensibles à la protection et à la défense de l’environnement, nous avons offert plus de 600 sacs réutilisables d’épicerie remplis de denrées et remis avec les paniers de Noël.

Cadeaux de Noël

En collaboration avec La Fondation Un Noël pour les Enfants Oubliés, chapeautée de main de maître par Jeannot Lemay, et avec la participation d’autres partenaires, il n’a pas été possible de distribuer de nombreux cadeaux neufs. En cette année exceptionnelle, chaque famille a reçu pour chacun de leurs enfants une carte-cadeau du Centre d’achats Les Galeries Rive-Nord, d’un montant de 40$/enfant de  18 ans et moins. En effet, 450 enfants issus de 183 familles ont reçu ces cartes-cadeaux. Nous avons été des semeurs de bonheur lors de cette belle journée. Il est important pour nous que les parents puissent déposer des cadeaux pour leurs enfants sous leur sapin et ces cartes pouvaient le permettre cette année, tout particulièrement. Les parents peuvent ainsi profiter d’un temps familial pour offrir les cadeaux à leurs enfants en toute dignité.

Parrainages spéciaux

Tout au long de l’année, 17 familles ont été parrainées par des organismes, des particuliers, des écoles ou des commerces. Elles ont été gâtées de différentes façons : paniers de nourriture, jouets, cartes-cadeaux, vêtements, etc.  Nous saluons l’implication extraordinaire de tous ces gens qui font une différence dans la vie de ces familles. 8 familles ont été parrainées par des écoles, 6 familles par des particuliers et 3 familles par des commerçants.

Sensibilisation au phénomène de la pauvreté

Nous travaillons en collaboration avec les écoles de différents niveaux (primaire, secondaire, cégep, université). Nous essayons de démystifier le phénomène de la pauvreté et leur donnons également l’opportunité de participer à une expérience de bénévolat. Étant donné la situation de la pandémie, il y a eu peu de conférences qui ont été données dans plusieurs écoles. De plus, 15 articles parlant de l’organisme sont parus dans les journaux locaux et 1 entrevue a été réalisée à la télévision régionale. Enfin, notre présence se fait de plus en plus remarquer sur les réseaux sociaux. En effet, notre page Facebook est très active et de nombreux articles y sont proposés. Notre site web est régulièrement visité et est une source de références pour les autres organismes communautaires.

Transport

Fin à la faim… a assumé les dépenses de 24 transports effectués par le Centre d’Action Bénévole (CAB) de la MRC de L’Assomption. Ces personnes nous sont référées par des intervenants du milieu de la MRC de L’Assomption. De cette façon, nous permettons à plusieurs personnes de s’approvisionner en nourriture grâce à ce transport. Nous payons également des frais de déplacement pour certains de nos bénévoles qui utilisent leur véhicule pour la cueillette de denrées. Nous avons eu l’aide des policiers, des pompiers volontaires de l’APAL ainsi que de nombreux bénévoles qui  ont livrés aux portes è plusieurs reprises.

Travaux communautaires par le milieu scolaire

Il est possible de toucher le cœur des jeunes de tous les niveaux scolaires (primaires, secondaires, collégial et universitaires) grâce à différents projets tels que :

  • Le bénévolat de janvier à mars lors de notre dépannage alimentaire.

Le bénévolat et les travaux communautaires  n’ont pas été comme à nos habitudes. Nous avons eu la participations seulement de 16 jeunes  qui se sont impliqués, mais on ne pouvait en prendre plus suite aux exigences du département de la santé publique.

Venue de la Cigogne

Nous aidons des bénéficiaires enceintes ou qui viennent d’accoucher. Dans la dernière année, 53 femmes ont reçu un trousseau ou de l’aide matérielle pour leur progéniture. On y retrouve des couches, accessoires pratiques, vêtements et produits de soins pour le nouveau-né. Ce service est très apprécié et procure une grande joie à ces femmes qui seront ou qui viennent d’être visitées par la cigogne. Nous avons également la chance d’avoir des grands-mamans qui tricotent des couvertures et des vêtements pour ces poupons. Nous avons le grand bonheur de pouvoir compter sur elles pour nous épauler dans notre mission et elles, de leur côté, peuvent être très fières de l’immense travail accompli. Nous évaluons  le trousseau donné à une valeur de 150$.

Grâce aux subventions Sippe et PCNP, nous avons aidé 142 familles comptant 185 enfants de 5 ans et moins. Toutefois, notre aide a été sous forme d’aide alimentaire (hebdomadaire et panier de Noël), de cartes cadeaux d’épicerie, de pharmacie et d’essence.

Aide en milieu scolaire

Cette année, nous avons permis que 134 enfants, provenant de 56 familles, soient aidés pour l’achat des fournitures lors de la rentrée scolaire. Cela a été possible grâce au Centre d’Action Bénévole (CAB) de la MRC de L’Assomption, via la Table des effets scolaires de la MRC de L’Assomption. De plus, nous avons  nous avons assumé les frais des fournitures scolaires de 3 enfants, un peu plus tard dans l’année. Un montant de 1000.00$ a été alloué pour aider la Table des effets scolaires à réaliser leur mission, et à continuer d’aider notre clientèle.

Travaux compensatoires, communautaires et amendes

Nous offrons la possibilité à certains contrevenants de se refaire un bon dossier en accomplissant des heures de travaux compensatoires ou communautaires. 5 personnes ont pu bénéficier de ce service en effectuant diverses tâches pour l’organisme, pour un grand total de 350 heures de travail. Ces contrevenants   sont  généralement  référés par le Centre de bénévolat et Moisson Laval et les Services professionnels et correctionnels du Québec – secteur Lanaudière. Du côté d’Équijustice Lanaudière Sud, 8 jeunes adultes ont fait des dons d’argent en réparation à une amende imposée.

Soutien aux organismes

Nous sommes régulièrement une source de référence pour les autres services communautaires. Il existe en effet une grande concertation entre les différents organismes du milieu et nous participons à différents comités de travail. Parfois, des bénévoles de l’organisme viennent prêter main-forte à d’autres organisations. Au cours de la dernière, nous avons  très bien soutenus par les employés du milieu communautaire.

Appels d’amitié

Nous tentons de prendre soin le mieux possible de notre clientèle. En ce temps de pandémie, nous avons multiplié les appels d’amitié afin de nous assurer que notre clientèle tenait bon. Nous avons constaté que plusieurs bénéficiaires souffraient de solitude et n’avaient personne à qui parler. Pour pallier à ce manque, nous utilisons le téléphone pour prendre de leurs nouvelles et de cette façon, nous faire proches de ceux qui sont davantage isolés. De plus, nous avons mis du  temps à rappeler les personnes n’étant venues qu’une seule fois, afin de mieux comprendre leurs besoins et leur réalité.

Formations et informations pour les bénéficiaires

Il est dans notre mandat de prioriser la formation. Voici quelques actes concrets posés en ce sens:

  • Chaque jeudi, nous affichons les spéciaux alimentaires de la semaine en cours. Nous informons notre clientèle des endroits où bénéficier des meilleures économies…
  • Des formations sur l’efficacité énergétique avec le programme « Éconologis» ont été offertes à 3 reprises.
  • Nous affichons des infolettres au sujet des services offerts par les organismes à l’intention des bénéficiaires.
  • Nous affichons des offres d’emploi provenant de différents employeurs locaux.
  • Nous affichons des informations concernant le retour à l’école

L’équipe a été tellement débordée cette année qu’elle a manqué de temps pour participer à des formations. Nos journées étaient trop remplies et le travail débordait très régulièrement sur nos soirées et nos fins de semaine.

Toutefois, nous avons toujours tenu à informer les bénéficiaires, à chacune des fois qu’on donnait de l’aide par des cartes-cadeaux, en insérant une lettre différente à chacune des fois.

Autres services

  • Aide spéciale non alimentaire :
    • Remise occasionnelle de cartes d’essence;
    • Distribution de vêtements neufs et usagés, jouets et livres, à quelques reprises;
    • Paiement de bottes
    • Paiement de comptes en souffrance;
    • Paiement de loyer;
    • Paiement d’immatriculations;
    • Paiement de lunettes;
    • Paiement d’examen de la vue;
    • Paiement d’électroménagers;
    • Paiement de fournitures scolaires et de vêtements obligatoires